Iris

Du grec « arc-en-ciel », l'iris est facilement reconnaissable par sa teinte, il est perçé en son centre par la pupille visuellement noire. Il est situé devant le cristallin et en arrière de la cornée.

L'iris se dilate ou se contracte par réflexe naturel pour adapter l’œil à son environnement lumineux.
Son mécanisme est comparable à un diaphragme : si la lumière est trop forte, la pupille devient petite (myosis), en cas d’obscurité, la pupille devient grande pour capter plus de lumière (mydriase).

oeil iris pupille cornée

La couleur de l’iris dépend de l’épaisseur des lamelles pigmentaires radiaires. Si les lamelles sont étroites, l’iris apparait bleu, si les lamelles sont larges, la mélanine en abondance donne le marron, couleur d’iris la plus répandue dans le Monde. Un autre type de pigment génère le vert. Un iris sans pigment est rouge (albinos).
Chaque iris est unique et les variantes possibles de couleurs sont infinies.

Découvrez le module 3D interactif sur le mécanisme de l'iris et de la pupille

oeil pupille iris cornée cristallin

Illustrations adaptées par www.guide-vue.fr